PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 20 mai 2021 | Abidjan.net

Côte d’Ivoire: le PNUD présente officiellement le Rapport 2020 sur le développement humain

© Abidjan.net Par CK
Cérémonie de lancement du rapport 2020 sur le développement humain
Mercredi 19 mai 2021. Abidjan. Le bureau du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a procédé au lancement du Rapport sur le développement humain 2020, présentant une nouvelle ère géologique dénommée "anthropocène" ce mercredi 19 mai 2021 à Abidjan en présence de la ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé et plusieurs autres membres du gouvernement ivoirien.

Le bureau du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a procédé aux lancement du Rapport sur le développement humain 2020, présentant une nouvelle ère géologique dénommée "anthropocène" ce mercredi 19 mai 2021 à Abidjan en présence de la ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé et plusieurs autres membres du gouvernement ivoirien.


Lancé à Oslo en Norvège par l'administrateur du Pnud autour du thème "Le développement humain et l'anthropocène: la prochaine frontière". La représentante résidente du Pnud, Mme Carol Flore-Smereczniak a indiqué qu'au terme des analyses et réflexions qui ont permis la rédaction dudit rapport, il ressort que de nombreuses inégalités en matière de développement humain se sont accentuées malgré les performances économiques enregistrées au niveau mondial ou national. Cette situation montre que les fruits de la croissance sont distribués de façon "inégalitaire". Le rapport mentionne également les pressions de l'activité humaine, économique et sociale sur la nature, l'environnement et l'écosystème, conduisant ainsi la civilisation humaine dans cette nouvelle époque géologique. Mme Carol Flore-Smereczniak a en outre souligné que le Rapport a mis un accent sur la pandémie à coronavirus. " Le Rapport a mis en lumière notre vulnérabilité existentielle, sociale et économique, avec par ailleurs des gains sur le plan de la préservation environnementale", a confié Mme Flore-Smereczniak.


Pour ce qui est de notre pays (Côte d'Ivoire), ledit Rapport affirme que la principale cause du réchauffement climatique est issue des actions conjuguées de l'Homme sur la biodiversité et les ressources naturelles caractérisées par la déforestation et à une avancée de la dégradation de ses forêts.

'' La Côte d'Ivoire a enregistré une perte de plus de 75% du couvert forestier entre 1900 et 2015. Elle a perdu 80% de sa couverture forestière de 1900 à 2015; et au rythme de cette déforestation, le pays pourrait perdre la totalité de ses forêts d'ici à 2034 si rien n'est fait.'' a interpellé le ministre chargé des affaires forestières.


S'exprimant à l'occasion de la présentation de ce Rapport, la ministre du Plan et du développement durable, Kaba Nialé, a fait observer que les conséquences de la pression sur la nature affichent des phénomènes probants en Côte d'Ivoire avec, aujourd'hui, le rationnement électrique que traverse le pays. ''La Côte d’Ivoire, à l’instar de tous les pays du monde, ressent actuellement les effets négatifs du changement climatique sur son économie, l’environnement et la société. A titre d’exemple, selon les statistiques les plus récentes, notre pays est passé de 16 millions d’hectares de forêt en 1900 à 7,8 millions d’hectares en 1990 et à 3,4 millions d’hectares en 2015.'' a-t-elle confié.


Selon la ministre Kaba Nialé, les pressions sur les écosystèmes ont ainsi occasionné la destruction de 80% du couvert forestier, environ 59 à 89 espèces de plantes endémiques ou de sous-espèces menacées de disparition, ainsi que 26 des 232 espèces de mammifères connues. ''La combinaison de ces statistiques avec le rationnement électrique auquel le pays est contraint ces jours-ci est encore, pour chacun d’entre nous, un motif supplémentaire de prendre conscience, du rôle essentiel que joue l’environnement dans notre équilibre de vie.'' indique-t-elle.

Le rapport présente par ailleurs "un ajustement de l'Indice de développement humain qui prend en compte les pressions exercées sur la planète, le faisant entrer dans une nouvelle ère géologique".


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ