PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 13 juillet 2021 | APA

District d'Abidjan: Kandia Camara élue maire d'Abobo

© APA Par FN
Éducation nationale : cérémonie de passation de charge entre les ministres Mariatou Koné, Koffi N'Guessan et Kandia Camara
Abidjan le 12 avril 2021. Le secrétaire général adjoint du gouvernement, Dah Roger Charlemagne a procédé ce lundi à une passation de charges entre la ministre Kandia Camara et Mariatou Koné, nouvelle ministre de l'éducation nationale et Koffi N'Guessan nouveau ministre chargé de l'enseignement technique et de la formation professionnelle.

La ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères, de l'intégration africaine et de la diaspora, Kandia Camara, a été élue lundi maire d'Abobo, à l'issue d'un vote du Conseil municipal, devenant la première femme à occuper ce poste dans cette commune.Mme Kandia Camara, unique candidat, a été créditée de 44 voix sur 44 conseillers municipaux votants, ce qui traduit un vote à l'unanimité, lors d’un scrutin tenu au sein de la mairie d'Abobo, en présence du préfet d’Abidjan. 

Membre du Conseil municipal d'Abobo, Mme Kandia Camara, cadre du Rhdp, le parti au pouvoir, assurait l'intérim du Premier ministre Hamed Bakayoko, décédé le 10 mars 2021 en Allemagne, des suites d'un cancer fulgurant, à l’âge de 56 ans.

Elle devient la première femme maire d’Abobo, une commune populaire dans le nord d'Abidjan, considérée comme un fief du Rhdp, et la deuxième dame maire d'Abidjan après feu Hortense Aka Anghui (1980-2017), ex-maire de Port-Bouët. 

Le président de l'Union des villes et communes de Côte d'Ivoire (Uvicoci), Paul Claude Danho, a salué "une grande dame d’engagement, de conviction et de foi" élue à la tête de cette commune. 

M. Danho, également ministre ivoirien des Sports, s'est dit convaincu qu' elle "va donner toute son énergie pour construire Abobo et perpétuer la mémoire du Goldenboy", surnom donné au Premier ministre Hamed Bakayoko. 

« Après Hortense Aka Anghui, c’est une nouvelle naissance pour Abidjan d’avoir une femme maire », a déclaré le président de l'Uvicoci, qui lui a décerné les félicitations de l'organisation et remis les insignes de sa fonction.

La cheffe de la diplomatie ivoirienne conduit désormais les dessinées de la commune d'Abobo. Et ce, après feu Hamed Bakayoko (2018-2021), Adama Toungara (2001-2018), Koné Gogé (1995-2000), Adama Sanogo (1990-1995), Gérard Aké Loba (1985-1990) et Gérard Koutouan (1982-1985). 

AP/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ